A la une

PARCOURS UNIQUE ET CAVE FROMAGERE EXCEPTIONNELLE

Le chemin des estives d’Anglards-de-Salers

Un parcours de six kilomètres ponctué de bornes explicatives sur les burons et une table d’orientation sur le paysage et la cave exceptionnelle du buron de la Beliche accessible au public. Une rando-bonheur à 1100m d’altitude.

Sur cet espace grandiose des estives de la commune d’Anglards-de-Salers, moins connu que les circuits autour du site du Puy Mary, le « Chemin des estives » mis en place il y a quelques années par l’Association Découvertes, chemins et patrimoine » avec l’aide des collectivités locales, est une piste de 6 kilomètres dotée de bornes explicatives et d’une table d’orientation aménagée sur la montagne de Bournazel.

Tout au long du parcours 20 bornes supportent une plaque émaillée donnant aux promeneurs les principales informations sur les burons visibles depuis le chemin.

 

Et des burons il y en a sur cette terre d’élevage, à droite et à gauche ils ponctuent un paysage grandiose ou l’agropastoralisme et la production fromagère furent très intenses. Aujourd’hui, ces grands espaces proches des sommets du Cantal ont gardé tout leur intérêt pour l’estive des bêtes à viande, la Salers principalement.

 

L’intérêt de ce chemin réside dans un balisage inédit formé par les bornes qui donnent aux promeneurs les principales informations, dates, altitude, activité fromagère des burons…des renseignements tirés du travail d’inventaire d’Henri Didelot (membre d’ASBC) qui connaît toutes ces montagnes pour y avoir exercé un temps l’activité de buronnier.

 

Paysages grandioses et informations patrimoniales

 

Parfaitement entretenu et carrossable éventuellement pour les personnes ne pouvant pas beaucoup marcher, le « Chemin des estives » offre par ailleurs sous un angle peu commun une vue remarquable sur les Monts du Cantal, les Monts du Sancy et même les hautes terres du Limousin. Bel observatoire donc qu’une table d’orientation aménagée sur la montagne de Bournazel permet de découvrir sur un espace bien sécurisé hors de portée des troupeaux à l’estive de mai à octobre.

 

Au bout de la promenade (le chemin ne fait pas une boucle), le buron de la montagne de la Béliche daté de 1746 qui vient de faire l’objet de travaux par la Coptasa propriétaire des montagnes, offre une particularité insoupçonnée. Un trésor architectural se cache sous la bâtisse. La cave du buron de la Béliche possède en effet une voute taillée dans des pierres de tuf rouge vif construite à partir d’un mètre du sol. Le conduit d’aération en général de petite taille est ici un linteau cintré d’un mètre lui aussi en tuf rouge.

Cette belle cave a donné de nombreuses raisons pour le sauvetage de cet exemple de construction des burons des montagnes du Cantal. (inauguration de la remise en état du buron le 14 septembre 2019).

 

Pour partir à la découverte de l’immensité des estives proches du Puy Mary, sur la grande place d’Anglard-de-Salers, prendre la direction du hameau de Fignac où un parking est aménagé. Un peu plus loin un grand panneau indique l’entrée du parcours (comptez trois heures aller-retour).

 

 

 

Possible, la réhabilitation des burons reste très encadrée par la législation montagne Burons, Cantal, Cézallier et Aubrac Fête de l’estive. Exposition à voir : "Burons et estives du Cézallier" Parution du beau livre "Là-haut, de pierre et de Ciel, les burons du Cantal Les burons, l’habitat fromager des montagnes du Cantal Le buron de Margemont (Molèdes) retenu par la "Mission patrimoine 2021" 1984-2021 : une association patrimoniale devenue incontournable Balade chantée : ode aux buronniers L’hommage aux buronniers : circuit-rando à Pailherols Procurez-vous la carte "Route des burons du Cantal" Marcel Besombes transmet la présidence à Michel Fregeac Burons du Cantal, histoires d’hier et rencontres d’aujourd’hui Réhabilitation de la cave fromagère de La Béliche et de ses abords Le chemin des estives d’Anglards-de-Salers Une collecte de souvenirs de buronniers… pour ne pas oublier Genèse d’un monde pastoral et du système d’estive sur la planèze méridionale du Plomb du Cantal A la découverte des burons Parution de la carte de randonnée « Ma montagne » L’oeuvre-hommage aux buronniers inaugurée à Pailherols Une étude technique originale d’un buron du 19ème siècle Le sentier du petit pâtre Retrouvailles des anciens buronniers le 23 septembre 2015 Burons en Résistance Un poème de Félix Daval sur les burons mis en musique par le groupe occitan "Qu’es Aquo" Fête de l’Estive : montagnes, troupeaux et traditions à l’honneur Lancement d’un inventaire des burons
auprès des maires du Cantal
Quand les jeunes de l’Institut médico-éducatif de Marmanhac fabriquent la maquette d’un buron Les burons : héritiers d’une longue histoire Une famille joue à un jeu télévisé pour la sauvegarde des burons Un SOS face à la rareté des aides Estives et burons du Cézallier attire 600 visiteurs à Anzat-le-Luguet